Les larmes de l’ombre de Sandrine Colmet

Les larmes de l’ombre
Sandrine Colmet

Un premier roman, un nouveau genre

A la lecture des 3 premières pages, je me suis dit, ça va être d’un classique à pleurer. A la quatrième, je me suis dis, mais allez ça doit pas se passer comme ça. La cinquième, j’ai détesté les personnages. La sixième, je les ai adoré et j’ai oublié totalement mes préjugés, et j’ai gobé ce livre en moins de temps qu’il ne le faut habituellement pour un livre de cette taille.

Une vraie belle et grande surprise. Sandrine nous balade dans un monde pas forcément explorer dans les thrillers et on assiste parfois avec colère, parfois incompréhension aux choix du personnage principal.

Une descente vers les ténèbres.

Je ne vous en dis pas plus, allez donc découvrir ce livre qui plaira à beaucoup j’en suis bien certain !

Sandrine Colmet d’une future auteure à succès ? Elle est belle, elle a du talent, elle est sympathique. Elle amène un coup de frais au style. Alors pourquoi pas ?

Allez-y les yeux fermés.

Et encore bravo Sandrine !!

Le résumé :

Dans la vie peut-on imaginer que le bonheur dure éternellement ? C’est la question que se pose Elodie qui file le parfait amour avec Tony.
Ce couple part s’installer dans une coquette demeure du sud de la France et semble plus uni que jamais.
Malheureusement, un événement va venir perturber le quotidien tranquille d’Elodie qui va vivre une véritable descente aux enfers et la mener directement dans une tourmente psychologique. 
Comment va-t-elle réussir à faire face ?
Saura-t-elle se sortir de ce cauchemar ?
Comment ne pas sombrer quand le sort semble s’acharner ?
A vous de le découvrir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s