Les braises de l’exode

« les braises de l’exode »
de Damien Leban

Trois histoires, trois ambiances. Une issue ?

Nous suivons les pas de la petite Samira 11 ans qui essaie d’échapper avec son papa un pays en guerre la Syrie. L’espoir de quitter son pays rempli de barbarie pour atteindre et toucher le rêve « Europe ».

Élise, bourgeoise jusqu’au bout des ongles, mariée au fils d’un grand ponte de la construction. Elle travaille dans l’entreprise familiale ; une décoratrice acerbe avec ses employés.

Et un gendarme, professionnel et papa attentionnée avec des valeurs et le sens du devoir va être au cœur d’une enquête de grande envergure.

Le premier tiers nous présente doucement les faits et mets en place 3 histoires sans rapport au premier coup d’œil. Je me suis inventé de nombreuses fins, des plus simples ou plus tordus mais monsieur l’auteur a réussi à me surprendre totalement. Pour ma première lecture de cet auteur, j’en scotché et il est évident que ma PAL vient de se remplir de l’ensemble de ses livres… La fin m’a scotché.

Le thème abordé m’a glacé le sang. Je vous laisse le découvrir par vous-même… On se met à se révolter intérieurement contre la bêtise humaine.

Dans le fond, l’auteur met en parallèle deux cultures et, indirectement, on se met à penser que la bêtise est universelle.

Le style est souple, ça coule, on est bien. Le livre aurait pu faire 1000 pages, je n’en aurais pas eu peur. En tournant la dernière page, j’avais l’envie de continuer ! C’est bon signe, n’est ce pas ?

J’ai adoré les personnages. Notamment le gendarme (inspiré d’un ami de l’auteur), il a même réussi à me donner envie de le rencontrer ! Des valeurs, de petits défauts, sa vie avec sa fille, les petits tracas du quotidien, de ces relations avec les autres.

Une intrigue très bien ficelée, bien creusé, qui, en fait, un thriller extrêmement addictif.

Les auteurs indépendants me surprennent toujours et encore. J’ai découvert des talents incroyables. Cette fois, c’est au tour de Monsieur LEBAN.

Mais pourquoi donc des auteurs de leurs talents ne sont pas repérés par les maisons d’édition ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s